Chevilles : les différents types

Il y a des moments où vous ne pouvez pas vous passer des travaux d’aménagement à la maison. Avec les outils nécessaires, vous pouvez y parvenir sans le moindre problème. Toutefois, des connaissances plus ou moins approfondies sont nécessaires avant de commencer quoi que ce soit. Poser les tableaux, installer une étagère ou des objets servant à accrocher quelque chose, etc. Vous avez intérêt à reconnaître le type de cheville capable de mener à bien vos travaux de bricolage.

À propos des chevilles universelles

Généralement, de nombreux critères sont connus pour différencier les chevilles les unes des autres. En fait, vous pouvez les découvrir sous divers modèles et en fonction des matériaux avec lesquels elles sont fabriquées. En parlant de chevilles universelles, cela fait allusion à celles qui sont utilisées sur des supports durs comme le béton, les dalles ou les briques pleines. Cela prouve alors leur rigidité et leur robustesse. Elles sont munies de collerettes pouvant supporter des objets lourds. Parmi les différents types de chevilles, les modèles universels sont très convoités par les bricoleurs. Les fabricants en fournissent sous des modèles en plastique ou en métal.

Les chevilles de type Molly

Les chevilles Molly ou chevilles placo nécessitent, dans la majorité des cas, l’usage d’une perceuse. Comme les différents types de chevilles, elles sont conçues en métal. Elles sont aussi utilisées sur des supports qui facilitent l’ancrage, en l’occurrence le parpaing et les briques creuses, etc. Pour installer la cheville, elle est introduite dans le trou à l’aide d’une vis. Cette vis est retirée au moyen d’une pince une fois la cheville installée. À part cela, la cheville Molly est également capable de soutenir une charge pouvant peser jusqu’à plus de 50 kg, excepté le modèle en nylon.

Qu’en est-il des chevilles chimiques ?

À part les chevilles universelles et les chevilles de type Molly, vous pouvez également choisir les chevilles chimiques dans vos divers travaux de bricolage. Ce dernier modèle est généralement conçu pour être utilisé sur des supports creux ou pleins. La résine et le durcisseur sont très caractéristiques de ce modèle. Une seringue permet à la résine de pénétrer dans le trou où le crochet va se fixer. Le respect du temps de séchage est obligatoire avant d’accrocher quoi que ce soit au mur. Certes, les différents types de chevilles possèdent leurs propres particularités. Pour ces modèles de chevilles, la fixation chimique est assez répandue. Elles sont très recherchées pour la seule bonne raison qu’elles peuvent supporter des poids lourds de plus de 70 kg.

Quels clous pour cloueuse pneumatique ?
Utiliser une perceuse visseuse – Conseils Outillage